Ministère de la Défense et des Anciens combattants Accueil GMP

  Accueil | Zone de défense | Présentation

Présentation

Mise à jour : 12/04/2012 Imprimer  |  Ajouter aux favoris  |  Retour

L’organisation territoriale de défense coordonne les efforts civils et militaires sur le territoire national, réparti en « zones de défense et de sécurité ».

Dans ces zones de défense, cette coordination est assurée sur le plan militaire en métropole, par un officier général de zone de défense et de sécurité (OGZDS), assisté d’un état-major interarmées et représenté, à l’échelon du département, par un délégué militaire départemental (DMD).

La zone de défense et de sécurité de Paris coïncide avec les limites de la région Île-de-France, soit 8 départements (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Essonne, Seine-et-Marne, Yvelines et Val d’Oise).

La zone de défense de Paris constitue avec les autres zones de Défense de la métropole l’organisation territoriale interarmées de défense (OTIAD). L’OTIAD est placée sous l’autorité du chef d’état-major des armées (CEMA).

Les missions de l’organisation territoriale interarmées de Défense contribuent directement à la défense du territoire. L’OTIAD organise la participation des armées à la défense civile, en préparant et en mettant en œuvre, le cas échéant, les mesures de défense opérationnelle du territoire (DOT).

L’organisation territoriale de défense est organisée de manière hiérarchisée à trois niveaux :

Au niveau central : 
le chef d’état-major des armées commande directement cette organisation. Il dispose de l’état-major des armées et d'un outil, le centre de planification et de conduite des opérations (CPCO).

Au niveau zonal (zone de défense de Paris) : 
l'officier général de zone de défense et de sécurité de Paris (OGZDSP) est le conseiller militaire du préfet de zone. À ce titre,

  • il exerce le contrôle opérationnel et la coordination des moyens des armées mis à la disposition de l’autorité civile,
  • il assure le commandement de la zone de défense en cas de mise en œuvre des mesures de DOT,
  • exceptionnellement, en situation d’urgence mettant en danger des vies humaines, il peut actionner directement les moyens des armées stationnées sur son territoire de compétence.

Au niveau départemental, le délégué militaire départemental est directement subordonné à l'officier général de la zone de défense et de sécurité de Paris pour ses attributions au sein de l’organisation territoriale interarmées de défense. Il est le conseiller militaire du préfet du département pour l'exercice de ses responsabilités de défense et le représentant de l’OGZD dans son département de stationnement.

En cas de nécessité, il met sur pied une cellule de suivi de situation et met en place des officiers de liaison (réservistes en général) auprès du centre opérationnel du département (COD).




 
Défense Ile-de-France sur Facebook Les plus belles images de la Défense en Île-de-France sur Instagram Compte officiel du gouverneur militaire de Paris sur Twitter

 

 


 
Copyright Ministère des Armées 2018 | Mentions légales